Humeur et Plaisir de bouger

courrir

La dépression est un des troubles mentaux les plus répandus. Les activités de la vie quotidienne (AVQ) sont fréquemment impactées par l’état dépressif. Les habitudes d’hygiène, de nutrition et de pratique de l’exercice peuvent être partiellement diminuées ou complètement abandonnées.

Bien qu’il existe plusieurs traitements reconnus et utilisés par les médecins et les psychologues, dans les dernières années, l’intérêt pour l’exercice physique en tant que partie prenante du traitement a augmenté.

Plusieurs études ont démontré des signes prometteurs à l’effet que l’exercice physique, qu’il soit aérobie ou musculaire, pourrait contribuer à la diminution des symptômes dépressifs. Les hypothèses sur les mécanismes impliqués sont multiples et les facteurs contributifs sont nombreux autant au niveau de la confiance en soi, la réalisation, l’amélioration de la condition physique qui aurait un impact sur l’humeur, il y aurait aussi un effet au niveau des neurotransmetteurs et des hormones.

Le programme de Kinésiologie s’adresse aux personnes souhaitant ajouter une dimension active à leur traitement médical ou thérapeutique afin de favoriser la diminution des symptômes dépressifs et retrouver le plaisir à l’activité physique en tant que partie intégrante d’un horaire occupationnel.

Lorsque plusieurs activités de la vie quotidienne sont impactées par la dépression et qu’une prise en charge est souhaitée afin d’adresser l’horaire occupationnel et la gestion des émotions entres autres, il est bénéfique de combiner l’intervention en Kinésiologie avec une intervention en ergothérapie afin d’obtenir de meilleurs résultats dans les meilleurs délais.