L’entrainement, un allié dans le contrôle de votre diabète

Diabète photo

Le diabète est une maladie chronique causée par un défaut dans la production de l’insuline ou un défaut dans son utilisation. Quand une personne est diabétique, l’insuline n’accomplit pas son rôle et le sucre reste alors en quantité élevée dans le sang. Avoir une glycémie élevée peut entraîner plusieurs complications. Par exemple, la neuropathie, la rétinopathie, la néphropathie et les maladies cardiovasculaires. (1)

Cette maladie devient de plus en plus répandue et d’ici 2020, on estime qu’au Canada, 3.7 millions de personnes auront le diabète. (2) Ceci aura un impact majeur sur le système de santé.

Bref, il est donc important de prévenir et de gérer le diabète et ses complications dans le but de minimiser les coûts reliés à cette maladie. Cela peut se faire en intégrant de l’exercice et une saine alimentation au quotidien. Le kinésiologue est le professionnel de la santé qui peut intervenir auprès de cette clientèle afin d’encourager le changement de comportement et l’adoption de saines habitudes de vie.

Il est démontré que faire de l’activité physique de façon régulière améliore le contrôle du glucose sanguin, améliore les niveaux de cholestérol, la pression artérielle, les évènements cardiovasculaires et la qualité de vie. Suite à un effort d’intensité faible à modéré, on remarque une baisse dans les niveaux de glycémie entre 2h à 72h post-exercice. Il est donc avantageux de faire de l’exercice de façon régulière. De plus, dans une étude randomisée contrôlée, un entraînement progressif de musculation sur 16 semaines a démontré une augmentation de 46.3% de l’action de l’insuline et une réduction de 7.1% dans les valeurs de glycémie à jeun. L’exercice aérobie et de résistance aident à diminuer la glycémie. (3) Ceci est grâce à la contraction musculaire qui fait entrer le glucose dans la cellule musculaire. Entreprendre un programme d’activité physique nécessite un encadrement par un professionnel qualifié. Le kinésiologue est en mesure de construire un programme d’exercices adapté à chaque individu, selon ses objectifs.

Marianne Vipond, Kinésiologue

(1) Diabète Québec. (2017). Qu’est-ce que le diabète. Repéré à http://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/tout-sur-le-diabete/types-de-diabete/quest-ce-que-le-diabete

(2) Association Canadienne du Diabète (2009). Un tsunami économique, le coût du diabète au Canada. Repéré à https://www.diabetes.ca/CDA/media/documents/publications-and-newsletters/advocacy-reports/economic-tsunami-cost-of-diabetes-in-canada-french.pdf

(3) Colberg, S. R., Sigal, R. J., Fernhall, B., Regensteiner, J. G., Blissmer, B. J., Rubin, R. R., … & Braun, B. (2010). Exercise and type 2 diabetes. Diabetes care33(12), e147-e167.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s